Investir dans sa cuisine : une valeur sûre!

Les raisons de rénover sa cuisine sont nombreuses et s’il y en a une qui justifie amplement la dépense, c’est bien le fait de vendre sa maison. Cette motivation bien spécifique influencera d’ailleurs grandement les choix à effectuer tout au long du projet. Pourquoi? Parce qu’au-delà de ses goûts personnels, on cherche ici à plaire à un acheteur potentiel.

Il est rassurant de savoir que le retour sur investissement de ce type de travaux se chiffre entre 75 % et 100 %. Donner un coup d’éclat à sa cuisine, ça rapporte. Mais encore faut-il le faire adéquatement.

La cuisine, c’est connu, est la pièce la plus importante aux yeux des acheteurs. Songez au temps que l’on passe dans cette pièce… De la préparation des repas à l’éternel lavage de la vaisselle, la cuisine est aussi un lieu de prédilection pour tous les rassemblements familiaux et amicaux. Si elle se montre accueillante et fonctionnelle, elle pourrait facilement capturer le cœur d’un acheteur! Pour y arriver, voici quelques recommandations professionnelles.

Pensez à votre clientèle cible

Comme vous rénovez pour optimiser vos chances de vendre, il est judicieux de prendre en considération ceux qui risquent de s’intéresser à votre demeure. Le style de vie ainsi que le nombre de personnes sont des éléments fondamentaux à considérer. Vous pourriez aussi vous poser ces questions :

  • La cuisine sera-t-elle un espace surtout fonctionnel ou bien la convivialité constitue un point important?
  • Un comptoir à déjeuner est-il plus approprié qu’un îlot?
  • Quel modèle de cuisine favoriser? En I, en U, en L ou en G?

Bien que personne ne possède de boule de cristal, ces questions raffineront vos réflexions et pourront engendrer des décisions qui feront toute la différence. Les grandes tendances en architecture et en design peuvent également vous éclairer, comme celle du hiving, qui remplace graduellement le cocooning. Le hiving, dont le nom fait référence à l’activité d’une ruche, préconise l’ouverture de la maison sur les pièces communes.

Pour rivaliser dans le marché, vous devrez évidemment avoir une idée des cuisines offertes dans les maisons en vente dans votre quartier. Une bonne raison d’aller fouiner les photos de celles-ci!

Une fois ces paramètres considérés, il faut enfin calibrer les choix en fonction de ce qui convient le mieux avec votre maison elle-même. Une cuisine fraîchement rénovée dont le style détonne complètement avec l’ensemble, ce n’est évidemment pas souhaitable. Pour vous accompagner dans ces choix, n’hésitez pas à demander les conseils d’un design d’intérieur ou d’un spécialiste en home staging.

Beau, bon (et pas cher!)

Malgré la forte proportion du retour sur investissement relié à ce projet, vous ne souhaitez probablement pas y injecter 50 000 $ non plus. Car après tout, vous aurez bientôt une nouvelle maison à bichonner vous aussi!

Dans cette perspective, choisissez des produits et matériaux qui procurent un look impeccable, sans nécessairement viser la plus grande longévité. Le bois et le granit possèdent sans contredit un charme unique, mais certains finis modernes valorisent presque autant un décor, et ce, pour une fraction du prix.

À moins qu’il ne soit question d’une résidence de prestige, vous gagnerez définitivement à dénicher des matériaux de qualité à prix raisonnable. Pour ce faire, les grandes surfaces regorgent de belles découvertes!

Des choix sensés, des efforts récompensés

En prenant en considération ces quelques lignes directrices, vous réussirez sans aucun doute à rénover votre cuisine tout en favorisant la vente de votre maison. Cette mise en valeur pourrait d’ailleurs être votre meilleure décision!

En collaboration avec Napoléon Boucher, directeur général chez EBSU.